|

Parc de Mariemont

© Global View

Nouvelles consignes de sécurité sanitaires au sein du Parc

Chaque visiteur du Parc de Mariemont est tenu de respecter les mesures de précaution définies par le Conseil National de Sécurité :

 

  • Respect d’une distance d’au moins 1,5 m entre chaque personne que vous croisez.

  • Interdiction de se regrouper à plus de 15 personnes, sauf pour les groupes sportifs jusqu’à 20 personnes s’ils sont accompagnés d’un coach.

  • Application des gestes barrières (hygiène des mains, utilisation de mouchoirs à usage unique, tousser et éternuer dans le pli du coude).

  • Port du masque encouragé.

En cas de non-respect de ces consignes ou d’une nouvelle vague de l’épidémie de coronavirus, le Domaine de Mariemont se verra dans l’obligation de fermer l’accès au parc.

Rappels :

 

  • Le Musée, le CRIE, la Brasserie et les autres institutions du domaine sont ouverts moyennant des mesures de prévention qui leur sont propres. Des agents de gardiennage veillent au respect des consignes. S’ils remarquent des abus, ils sont habilités à appeler la police.

  • Le règlement d’ordre intérieur du parc reste d’application.

  • Le numéro des urgences médicales : 112. Médecin de garde : 1733

  • Le numéro de la control room du Domaine : 064 27 37 69.

Vous êtes responsables de votre santé et de celle des autres.

Prenez en soin !

Licence IBZ : 0896.616.43

Pourquoi la gestion différenciée au Parc de Mariemont ?

La gestion différenciée est une nouvelle approche de l'entretien des espaces verts. Plus en phase avec les aspirations actuelles, elle fait le pari d'interventions plus respectueuses de l'environnement en garantissant la qualité d'accueil pour le public.


Le parc de Mariemont est un des plus beaux de Belgique. Entièrement clos de murs, il couvre une superficie d'environ 45 ha, auxquels il faut ajouter celle de l'allée d'accès, dite «drève de Mariemont», et des vergers attenants sur une profondeur de 35 m de part et d'autre. Il conserve pour l'essentiel l'aspect qu'il avait au début du XXe siècle. Le noyau en a été dessiné en 1832 par Charles-Henri Petersen sur le modèle des jardins anglais de l'époque, où une alternance subtile de pelouses, d'étangs et de massifs de frondaisons, parcourus de chemins sinueux, cherche à évoquer l'aspect naturel des sites boisés et à mettre en valeur la beauté des vallonnements. Dans cette même tradition anglaise, des percées vers l’extérieur contribuent au prolongement optique du parc. Ces ouvertures rayonnent pour la plupart vers la forêt de Mariemont et la vallée de la Haine. L’extension des frondaisons ajoutée à la prolifération des plantations a quelque peu altéré ce dispositif originel. Si le style paysager exclut les parterres fleuris, Petersen a néanmoins prévu d’aménager une roseraie vers l’entrée du parc.

Séquoia (groupe planté en 1886)

Conçu au XIXe siècle comme parc d'agrément et de collection, le parc de Mariemont intègre un certain nombre d'arbres multiséculaires qui remontent à l'ancien domaine royal. Les espèces indigènes sont d’abord privilégiées. Le fond des massifs de frondaison est constitué de hêtres pourpres, laciniés et pleureurs, de chênes et de frênes; les ormes ont presque tous disparu, victimes de la graphiose de l'orme (graphium ulmi), parfois aussi dénommée «thyllose parasitaire». Dans ce décor savamment disposé, de nombreuses essences exotiques, le plus souvent isolées, sont réparties de manière à renouveler sans cesse l'intérêt du promeneur. Elles apparaissent avec l’arrivée de Fuchs à Mariemont en 1861. La même année, il fait planter des Araucarias. On lui doit également les massifs d'azalées et de rhododendrons; la terre de bruyère nécessaire à leur plantation a été amenée de Sologne !  Aujourd'hui, le parc de Mariemont possède la plus importante collection dendrologique de la province de Hainaut et l’une des premières du pays. Un dénombrement systématique effectué en 2005 identifie 2.434 plantes dont une septantaine d’arbres remarquables parmi lesquels près de 30 sont classés comme les plus gros spécimens de leur espèce ou variété conservés en Belgique. L’éclectisme des intérêts botaniques, archéologiques, historiques et esthétiques rencontrés confère au parc de Mariemont un attrait tout à fait original sanctionné par un arrêté de classement de la Région wallonne en date du 3 août 2003.

 

Erable sycomore pourpre (milieu du 19e s.)

Propriété de la Communauté française depuis 1991, le parc est actuellement géré par la Direction générale de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement du Service public de Wallonie et plus particulièrement par la Direction des Espaces verts. Ce service y poursuit une politique de remplacement des essences rares dont l'abattage est rendu nécessaire par l'âge ou la maladie et de plantation d'essences nouvelles afin de préserver l'intérêt de la collection. On lui doit également l'étiquetage des arbres. En vertu d'une convention passée en 1920 entre l'État et la Province de Hainaut, la section horticole des Écoles techniques provinciales de Mariemont-Chapelle occupe les anciennes écuries et le potager, dont elle a entrepris il y a quelques années de reconstituer l'état du XIXe siècle.

 

Le Parc de Mariemont est classé "site exceptionnel" et est, à ce titre, représenté dans l'ASBL "Parcs et Jardins de Wallonie", aux cotés des Châteaux de Seneffe, d'Attre, de Beloeil, de Modave, du Parc d'Enghien, du Jardin potager du Château d'Ecaussines, du Domaine régional de Solvay (La Hulpe) et du Domaine de Freÿre.

L'ASBL, active depuis 2009, vise à promouvoir et aider les gestionnaires à maintenir un niveau de grande qualité en valorisant les spécificités de chaque parc et jardin.

Nous informons nos visiteurs de la réouverture du Musée dès ce mardi 26 mai. Consultez les consignes pour une visite enrichissante et sécurisée (PDF).

 

La Terrasse de Mariemont accueille de nouveau les visiteurs dès ce mardi 9 juin. Réservation obligatoire au 064 27 37 63. Consulter le menu (PDF).

 

Bibliothèque ouverte sur rendez-vous.

 

Atelier du livre fermé.

 

Le parc est ouvert tous les jours de 9h à 18h d'avril à septembre (19h les dimanches et jours fériés de mai à août). Consultez les consignes pour une promenade en toute sécurité (PDF).

 

Merci de votre fidélité et de votre compréhension.


La gestion différenciée est une nouvelle approche de l'entretien des espaces verts. Plus en phase avec les aspirations actuelles, elle fait le pari d'interventions plus respectueuses de l'environnement en garantissant la qualité d'accueil pour le public.


 Pourquoi la gestion différenciée au Parc de Mariemont ? (PDF)


 

 

Les stages-ateliers pour enfants auront bien lieu cet été ..Pour en savoir plus...


Vous avez dessiné des "objets confinés", venez les voir au Musée pendant les vacances..Pour en savoir plus...


Dimanche 5 juillet à 10h30 - Visite de l'exposition Bye bye Future! pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Dimanche 5 juillet à 14h - Visite de l'exposition Bye bye Future! pour les familles. Pour en savoir plus...


Dimanche 2 août à 10h30 - Visite de l'exposition Bye bye Future! pour le public individuel. Pour en savoir plus...


Dimanche 2 août à 14h - Visite de l'exposition Bye bye Future! pour les familles. Pour en savoir plus...


Dès le 11 septembre prochain, nous vous proposons une formation continue "approfondissement" en calligraphie japonaise. Pour en savoir plus...


La Culture à la maison Culture.be vous présente des initiatives en Fédération Wallonie-Bruxelles qui permettent un accès à la culture de chez soi. Restons chez nous. Prenons soin de nous et des autres. #lacultureàlamaison